Forum RPG médiéval fantastique et fantasy
 

Partagez|
Écriture à la première ou troisième personne ?
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Écriture à la première ou troisième personne ?
01.05.16 8:19
Corbeau
Corbeau
Maitre du Jeu
Age - 666 ans
Statut - Divinité
Objectif - Équilibre du monde
Inventaire
Parchemin

Okhmhaka de Never Utopia a écrit :

Ecrire ses RP à la 1ière ou à la 3ième personne ?

"Je" ou "Il" ?


Citation :
Alors qu'il était de coutume d'écrire à la troisième personne dans les Jeux de Rôles sur forum depuis plusieurs années, la tendance d'employer le "je" revient et les avis à ce sujet son largement partagés. Faut-il entrer dans le personnage et utiliser la première personne ou bien rester plus neutre et garder traditionnellement la troisième personne ? C'est cette question qui fait l'objet de l'article de décembre, et si vous vous posiez encore la question sur la personne à employer dans l'idéal j'espère qu'à la fin de votre lecture vous y verrez plus clair.


Des différences de point de vue

Le "je" focalise l'attention du lecteur sur un personnage, celui qui parle à travers le texte. Pour beaucoup, cette manière d'écrire permet la création de texte plus humain, plus lyriques, poétiques également, mais surtout de réellement s'identifier au personnage et obliger le lecteur à en faire de même. Le point de vue est interne au personnage que l'on incarne et l'on peut alors plus facilement étaler et détailler ses pensées, son ressentit, ses sentiments...
Au contraire, la troisième personne se veut plus neutre, s'intéressant aussi bien au personnage qu'à ce qui l'entoure, même si celui-ci ne se focalise pas dessus. Il sera alors plus facile avec le "il" de décrire des éléments que le personnage n'aura pas forcément remarqué, simplement pour planter le décors, alors que la première personne impose de voir à travers les yeux du personnage, et donc uniquement ce qui l'intéresse ou l'accroche, même s'il passe à côté de certains détails.
Le danger de la troisième personne est de se croire omniscient et de faire déteindre cette omniscience sur votre personnage. Votre personnage ne doit jamais agir en conséquence de ce qu'il ignore, même si le joueur qui le contrôle le sait. Un exemple tout simple : vous jouez en duo avec un autre joueur, et donc un autre personnage que le votre rencontre pour la première fois. Vous, en temps que joueur, connaissez le prénom du personnage que vous rencontrez, mais votre personnage lui l'ignore, et il continuera de l'ignorer tant que l'autre ne se sera pas présenté.
Il est important de prendre en compte que le "il" n'est pas seulement un point de vue externe au personnage, il peut sen éloigner de différents degrés. Il est ainsi possible de rester très distant tout comme il est fréquent de se focaliser sur le personnage lui-même, et alors de mentionner ses pensées ou son sentiment presque aussi bien qu'à la première personne.

Ce qu'il faut retenir des points de vue différents qu'il existe entre ces deux personnes c'est que le "je" impose une focalisation interne au personne et ne permet plus d'en sortir, alors que la troisième personne permettra d'écarter le champ de vision à autre chose que lui, ce qui l'entoure de près ou de loin, mais tout en donnant la possibilité à l'auteur de s'en rapprocher pour décrire des sentiments ou des impressions.


Le Style

Il est plus facile de marquer le style du personnage avec la première personne en imposant une façon d'écrire qui convient à son milieu, rang social, etc... Un banlieusard aura un texte rédigé sans fioritures avec des termes crus, quelqu'un de simple ou presque primitif utilisera des mots faciles, des phrases courtes. C'est aussi possible avec la troisième personne, mais moins évident, moins logique également puisque le point de vue est externe... Cependant, cet avantage du "je" peut aussi devenir un défaut. Comment écrire joliment une description si votre personnage est un bourrin ? un ado' rebelle vulgaire ? Difficile alors d'écrire une description comme :
Citation :
"Je l'attendais avec impatience, arpentant le trottoir de long en large, comptant les minutes qui s'ajoutaient inlassablement à l'heure de rendez-vous fixée la veille, tout en sachant qu'il fallait à tout prix que je dissimule l'immense plaisir que j'aurais de la voir lorsqu'elle se montrerait."
Et ensuite faire votre dialogue :
Citation :
"Wesh ! Bien ou bien ? T'as mis une plombe à venir, qu'es'tu foutais ?"
Alors certes, l'écart est grand, mais c'est un exemple. Il est possible, même à la première personne, de réduire le fossé entre les deux styles d'écriture, mais ce sera plus simple avec la troisième que la première personne.


Le danger "canapé d'analyse" et l'absence de substitut

Il arrivera un moment avec l'utilisation de la première personne où la présence de toutes les phrases commençant par "je" sonneront comme les échos d'une analyse psychothérapique que comme un RP. "Je" par-ci, puis "je" par-là... Le risque est alors de tomber dans l'étalage sans fin des pensées et ressentis de votre personnage qui en quelques minutes en viendra à se poser milles et une questions métaphysiques. Dans le cas où tout cela serait dosé, le "je" est un excellent moyen de faire entrer le lecteur dans le personnage, mais dès lors que l'excès intervient, l'ensemble devient lourd et pénible. Rendez-vous bien compte qu'il n'y a, à l'écrit, aucune alternative au "je". Le "il" par contre permet d'utiliser des substituts : "Le jeune homme / la jeune femme", "le gamin", "le sorcier", "l'intéressé", etc... Tant de petits outils qui diversifient votre palette et vous permettent de varier, de ne pas lasser, d'avoir un texte plus léger par voie de conséquence, qu'avec un "je" se répétant en tête de chaque phrase.


Une distance joueur / personnage

La troisième personne apporte également une distance entre le joueur et le personnage. Cela peut paraitre inutile, mais il est important de différencier les deux, pour ne pas s'investir avec excès dans un personnage. Il est des jeux sur table où l'on met des mois ou des années à construire un personnage, en le façonnant jour après jour, et pour les meilleurs rôlistes ou du moins les plus appliqués, c'est la même chose sur les forum. Mais si le forum vient à fermer, ou bien en jeu sur table si votre personnage vient à mourir... Quelle frustration ! Il est déjà difficile d'abandonner un personnage que l'on aime, et ceux parmi vous qui jouent avec passion doivent me comprendre, il serait encore plus douloureux de l'abandonner après des mois d'écriture à la première personne.


N'oubliez pas que vous n'écrivez pas un roman...

Le "il" permet au lecteur qui est aussi votre partenaire de jeu de mieux réagir à votre récit puisqu'il est lui-même sencé rester en dehors de votre personnage. Si chaque joueur se focalise avec excès sur son propre personnage et oublie de regarder l'ensemble de la scène le RP dans sa globalité restera "fermé". Au contraire, avec deux points de vue externes, il est plus facile pour chaque joueur d'aller venir de l'extérieur vers un personnage, de la même façon que s'il tenait une caméra, filme la scène de loin, puis s'en rapproche pour zoomer sur son propre personnage et ainsi l'incarner pour répondre. Il peut alors continuer le RP de manière plus naturelle.
Le "je" est pour les mémoires, les lettres, les journaux intimes... mais lorsque l'action se déroule, dans un RP, vous êtes rarement seul, or l'ensemble du RP doit pouvoir se lire à la suite. Même si ce n'est pas des morceaux d'un roman que l'on pourrait ensuite reconstituer, il est important que la logique suive. La première personne force un lecteur global à sauter d'une personne à l'autre, essayant chaque fois de se remémorer le caractère de l'un, puis de l'autre, pour comprendre ses pensées, ses états d'âme, etc...

Pour conclureMieux vaut prendre du recul et avoir la liberté de s'approcher, plutôt que d'être dans le personnage sans moyen d'en sortir.
Votre récit RP isolé serait peut-être plus poignant à la première personne, encore faut-il savoir l'utiliser avec soin, la doser... mais vous n'êtes pas seuls en roleplay, c'est là toute la définition du jeu de rôle, et c'est la raison pour laquelle, afin que l'ensemble des actions des deux personnages soit plus fluide, il est préférable d'écrire à la troisième personne.

Revenir en haut Aller en bas
Écriture à la première ou troisième personne ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» fps tps ?.....
» Astuce pour voir votre perso à la 3eme personne
» Jeu première personne
» Personne se présente
» [Résolu]Possibilité d'écriture en italique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG médiéval fantastique et fantasy :: En dehors du RP :: Histoires et chartes-